Le fils de RAOUL, HUGUES se heurte au nouveau duc de Normandie ROBERT II dit le Magnifique.  Il renforce  les défenses  du château en prévision d’un assaut. Celui ci à lieu en 1028 et Robert  en prend possession. Hugues décède en 1043  (ou 1049 ?) au concile de Reims.

Dès l'investiture de GUILLAUME le BATARD, les puissants barons Normands se révoltent. Ils sont menés par le Comte de BRIONNE. Guillaume se doit de reconquérir son royaume. En 1040 il met le siège à Ivry en bloquant toutes les communications avec la ville basse.

Les barons rebelles  sont défaits à la bataille de VAL-ES-DUNES en 1047.

A Ivry, GUILLAUME laisse la garde du château
à l'un de ses fidèles : ROGER de BEAUMONT.

Roger  et Hugues II accompagnent Guillaume dans sa conquête contre l'Angleterre et seront présents à la bataille de HASTING le 14 octobre 1066.

A son retour d'Angleterre en 1071 , Roger fonde à Ivry l'abbaye dont on peut encore apercevoir les vestiges du portail.

ROGER D'IVRY est encore présent
lors de la conquête du Vexin et le pillage de Mantes, en 1087. C'est au cours de cette expédition que Guillaume, appelé désormais ‘Le Conquérant’, est mortellement blessé par l'arçon de sa selle.

Roger d'Ivry sera gouverneur de la place forte de Rouen en l'an 1100.

Robert COURTE-HEUSE, fils de Guillaume le Conquérant et nouveau Duc de Normandie, confie le "castellum" d'Ivry à Guillaume de BRETEUIL.

En 1089, le seigneur de BREVAL, ASCELIN GOEL,  prend la citadelle de force et fait prisonnier Guillaume.

En 1090, le comte  Robert, comte de MEULAN revendique le commandement de la place mais en vain.

1091, Guillaume LE ROUX, successeur de Courte-Heuse met le siège en contrebas du château de façon à interdire l'accès des assiégés à la ville

1092 : Guillaume de BRETEUIL
après avoir repris  IVRY, le cède à nouveau par la force à Ascelin GOEL .

1094 : le duc de Normandie donne le château à Roger de BEAUMONT puis à nouveau à Guillaume de BRETEUIL.

En 1103, Eustache de BRETEUIL succède à son père.

 

L'abbaye bénédictine "Notre Dame d'Ivry"

a été fondée en 1071 par ROGER D'IVRY, échanson de Guillaume le Conquérant . L’abbaye sera brulée une première fois lors des luttes que livre Ascelin GOEL à Guillaume de BRETEUIL.
Elle est ruinée en 1563 par les protestants pendant les guerres de religion et transformée en 1804 en une filature de coton puis en fabrique de peigne, d'ouvrages en ivoire, de passementerie.

Le portail représente sur son cintre la Sainte Trinité avec les symboles des quatre évangélistes; sur les cotés sont placées cinq grandes figures : à gauche en entrant, elles représentent le Duc Guillaume roi d’Angleterre et ses deux fils, Robert et Guillaume; à droite celles de  Roger d’Ivry et sa femme.

L'abbaye brûle en Avril 1869. Le portail en est le seul vestige. On peut le  dater aux alentours de 1175. Il témoigne de l'influence artistique de l'Ile de France voisine et peut être comparé au portail occidental de Chartres. Le style et l'assemblage des éléments architecturaux confortent l'idée que sa réalisation provient d'un atelier extérieur à la Normandie

 

.début de l'article